#FreeSayed

Sayed est incarcéré depuis un mois dans les prisons bernoises. Son seul « crime » est de ne pas avoir les « bons » papiers. Aujourd’hui âgé de 26 ans, Sayed est un jeune adulte qui a fui les bombes, les balles et la répression qui frappent brutalement la minorité hazara au Pakistan comme en Afghanistan1. Son père avait auparavant été blessé dans un attentat à caractère ethnique dans la ville de Quetta. Certes, les autorités suisses reconnaissent en principe que les Hazara sont persécutés au Pakistan. Pourtant, en tant que membre de la communauté hazara, ils veulent maintenant expulser Sayed vers le Pakistan. Le fait que sa vie y soit menacée n’entre manifestement pas en ligne de compte. Cela ne dérange pas non plus les autorités et les tribunaux suisses de l’arracher de force à son environnement : Loin de ses amis* avec lesquels il vit, rit, discute et s’entraîne – et nous avec lui. En raison des décisions des autorités, Sayed n’a pas non plus pu commencer les places d’apprentissage qui lui étaient proposées.

Nous demandons que Sayed soit immédiatement libéré de prison et qu’il puisse ensuite se construire une vie à long terme à Berne.

Nous rendons visite à Sayed en prison plusieurs fois par semaine – et nous restons à ses côtés. Ensemble, nous nous battons pour lui, mais aussi pour toutes les autres personnes qui sont menacées d’expulsion et de renvoi en Suisse. Le fait que des personnes soient enfermées et déportées en raison de leur origine est un scandale légitimé par la loi, contre lequel nous devons nous battre tous ensemble. Aide-nous – ton soutien est nécessaire !

Free Sayed – free them all!

Tu veux envoyer une lettre ou une carte postale à Sayed ?
Nous transmettons ton courrier à Sayed. Il suffit de l’envoyer au Solidaritätsnetz Bern, Schwarztorstrasse 76, 3007 Berne, ou de le déposer dans la boîte aux lettres.

1 plus d’infos: https://bit.ly/hazarapakistan